septembre 2018
puce AccueilTopo guideProfessionnels de l’insertion

 

 

Que veut dire "bénéficiaire de la loi" ?

Il s’agit d’une expression pour qualifier les personnes handicapées qui entrent dans les dispositions de la loi de février 2005, relatives à "l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés". Ces dispositions concernent notamment l’accès à des dispositifs d’insertion particuliers ou à des aides financières.
C’est également ce statut qui permet à l’employeur de déclarer l’emploi de travailleurs handicapés dans son entreprise, lorsque c’est le cas et qu’il en a connaissance.

Il existe différents types de titres de bénéficiaires

• celui qui s’acquiert sans demande particulière : c’est le cas par exemple pour les accidentés du travail ou les personnes atteintes de maladies professionnelles, lorsque la Sécurité sociale leur reconnaît un taux d’incapacité partielle permanente (IPP) supérieur à 10% ou pour les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (depuis 2006).

• celui qui s’obtient à partir d’une demande de la personne auprès des maisons départementales des personnes handicapées : on parle alors de "reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé", lorsque celle-ci est attribuée.

• les titres relatifs à l’invalidité : pension d’invalidité de catégorie 1 délivrée par la Sécurité sociale, et la carte d’invalidité attribuée par les MDPH.

Ces différents titres recouvrent des situations très variées en matière de "handicap" et ne présument pas à eux seuls de la capacité ou de l’aptitude de la personne à travailler.

Certains titres (orphelins de guerre, veuves de guerre et assimilés, par exemple) ne recouvrent d’ailleurs pas un handicap en particulier mais s’inscrivent dans une logique d’aide ou de "réparation" sociale.

Qui peut vous aider ?

• Les structures Alther : mobiliser, informer et accompagner les entreprises pour satisfaire leur obligation d’emploi de personnes handicapées.
• Les structures Cap Emploi : diagnostic, orientation et accompagnement des personnes handicapées et des employeurs souhaitant recruter des personnes handicapées
• les prestataires du réseau Sameth (service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés) : aider les entreprises et les salariés à trouver une solution de maintien dans l’entreprise quand apparaît une inadéquation entre l’état de santé du salarié et son poste de travail.

Pour les structures Alther et les prestataires du réseau Sameth, voir les coordonnées sur le site de l’Agefiph : www.agefiph.fr
Coordonnées des Cap Emploi sur le site : www.capemploi.com

Vous pouvez également contacter

• Les opérateurs financés pour appui spécifique liés à certaines déficiences :
pour l’Ile-de-France dans la rubrique "Contacts".

• Les délégations régionales de l’Agefiph :
Coordonnées des délégations régionales : www.agefiph.fr

Aller plus loin

Il s’agit d’une expression pour qualifier les personnes handicapées qui entrent dans les dispositions de la loi de février 2005, relatives à "l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés". Ces dispositions concernent notamment l’accès à des dispositifs d’insertion particuliers ou à des aides financières.
C’est également ce statut qui permet à l’employeur de déclarer l’emploi de travailleurs handicapés dans son entreprise, lorsque c’est le cas et qu’il en a connaissance.

Il existe différents types de titres de bénéficiaires

• celui qui s’acquiert sans demande particulière : c’est le cas par exemple pour les accidentés du travail ou les personnes atteintes de maladies professionnelles, lorsque la Sécurité sociale leur reconnaît un taux d’incapacité partielle permanente (IPP) supérieur à 10% ou pour les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (depuis 2006).

• celui qui s’obtient à partir d’une demande de la personne auprès des maisons départementales des personnes handicapées : on parle alors de "reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé", lorsque celle-ci est attribuée.

• les titres relatifs à l’invalidité : pension d’invalidité de catégorie 1 délivrée par la Sécurité sociale, et la carte d’invalidité attribuée par les MDPH.

Ces différents titres recouvrent des situations très variées en matière de "handicap" et ne présument pas à eux seuls de la capacité ou de l’aptitude de la personne à travailler.

Certains titres (orphelins de guerre, veuves de guerre et assimilés, par exemple) ne recouvrent d’ailleurs pas un handicap en particulier mais s’inscrivent dans une logique d’aide ou de "réparation" sociale.

Qui peut vous aider ?

• Les structures Alther : mobiliser, informer et accompagner les entreprises pour satisfaire leur obligation d’emploi de personnes handicapées.
• Les structures Cap Emploi : diagnostic, orientation et accompagnement des personnes handicapées et des employeurs souhaitant recruter des personnes handicapées
• les prestataires du réseau Sameth (service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés) : aider les entreprises et les salariés à trouver une solution de maintien dans l’entreprise quand apparaît une inadéquation entre l’état de santé du salarié et son poste de travail.

Pour les structures Alther et les prestataires du réseau Sameth, voir les coordonnées sur le site de l’Agefiph : www.agefiph.fr
Coordonnées des Cap Emploi sur le site : www.capemploi.com

Vous pouvez également contacter

• Les opérateurs financés pour appui spécifique liés à certaines déficiences :
pour l’Ile-de-France dans la rubrique "Contacts".

• Les délégations régionales de l’Agefiph :
Coordonnées des délégations régionales : www.agefiph.fr

Documents

 

© Handipole - Politiques d'emploi en faveur des personnes handicapées