octobre 2014
puce Accueil  > Kiosque  > La revue  > n° spécial 2000  > Insertion des travailleurs handicapés : action concertée et réseau (...)

2000

Insertion des travailleurs handicapés : action concertée et réseau spécialisé

L’emploi des personnes handicapées a cette particularité qu’il repose à la fois sur des questions médicales particulières et des problématiques socioprofessionnelles communes à d’autres publics. L’insertion professionnelle des personnes handicapées s’inscrit donc dans une approche spécifique/généraliste, articulée avec les différentes politiques de l’emploi d’une part, et d’autre part renforcée par un réseau professionnel spécialisé de placement : Cap Emploi Ile-de-France.
La complémentarité entre les interventions du Service Public de l’Emploi, l’Agefiph et les autres acteurs de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés s’élabore notamment dans le cadre des Programmes départementaux d’insertion des travailleurs handicapés (PDITH).

Les PDITH, qui tendent de plus en plus à devenir des politiques à part entière, portent en particulier sur l’orientation, la formation, le maintien dans l’emploi, la mobilisation des entreprises. Cette coordination des interventions, assortie d’initiatives fortes dans plusieurs domaines, contribue à lever les obstacles structurels auxquels se heurte l’emploi des personnes handicapées. Elle permet également d’intégrer la prise en compte de ce public dans les politiques de l’emploi locales ou portant sur d’autres publics, et d’initier des collaborations entre les institutions concernées. Le PDITH constitue également un terrain d’expérimentation pour de nouvelles formes de partenariats, et un relais indispensable à toute démarche d’observation et de suivi des actions en faveur de ce public.

Au cœur des dispositifs spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (Cotorep, centres de reclassement professionnel, associations de personnes handicapées, établissements du secteur protégé...), se trouvent les structures Cap Emploi. Spécialisées sur l’accompagnement des personnes handicapées, elles constituent le fer de lance des politiques menées en ce domaine ; elles sont également des interlocutrices privilégiées du Service Public de l’Emploi. Ces structures Cap Emploi participent notamment au Service Personnalisé pour un Nouveau Départ vers l’Emploi, dans le cadre de la convention d’objectifs Etat/Agefiph.

Le fonctionnement des PDITH

En Ile-de-France, chaque PDITH s’organise autour des caractéristiques communes suivantes
• une instance de pilotage, associant DDTEFP, Agefiph, ANPE, DDASS, qui décide des orientations prioritaires et organise le plan d’action,
• une instance de consultation élargie,
• une coordination opérationnelle représentée par un coordinateur ; chaque coordinateur a pour interlocuteur permanent un adjoint du Directeur départemental du Travail et un correspondant départemental de la Délégation régionale Agefiph,
• des axes de travail opérationnels : suivi des parcours, maintien dans l’emploi, plan d’action en direction des entreprises, alternance,
• pour certaines actions spécifiques du PDITH, des opérateurs du domaine du handicap ou de l’insertion

Cap Emploi Ile-de-France : un label commun, des services personnalisés

Développées à partir de la loi de 1975 (EPSR), et des programmes d’intervention de l’Agefiph (OIP), les structures spécialisées sur l’emploi des personnes handicapées sont regroupées depuis l’année dernière sous un label commun : Cap Emploi. Ces 17 structures réparties sur toute l’Ile-de-France proposent une offre de services tant aux personnes handicapées qu’aux entreprises : aide au recrutement… (lire FORUM Handicap n°4). Elles accueillent notamment les personnes orientées par la Cotorep de chaque département, et collaborent étroitement avec les ANPE, dans le cadre de délégations de services.

L’Agefiph (Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées)

Issu de la loi du 10 juillet 1987, l’Agefiph est un organisme qui gère les fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Il a pour mission de favoriser l’emploi et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées en milieu ordinaire. Au service des entreprises et des personnes handicapées, l’Agefiph se trouve au cœur du partenariat qu’elle suscite entre les acteurs économiques, sociaux et associatifs. L’éventail de ses interventions lui permet d’apporter des réponses à toutes les problématiques de l’insertion des personnes handicapées.

Cadre légal

• Loi n° 75-534 du 30 juin 1975 dite loi d’orientation en faveur des personnes handicapées
• Loi n° 87-517 du 10 juillet 1987 en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés
• Loi n° 98-657 du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions
• Convention Etat/Agefiph du 15 février 1994 relative aux EPSR et OIP
• Convention d’objectifs Etat/Agefiph du 9 décembre 1998
• Circulaire de décembre 1998 relative aux PDITH

Mots-clés

Aller plus loin

L’emploi des personnes handicapées a cette particularité qu’il repose à la fois sur des questions médicales particulières et des problématiques socioprofessionnelles communes à d’autres publics. L’insertion professionnelle des personnes handicapées s’inscrit donc dans une approche spécifique/généraliste, articulée avec les différentes politiques de l’emploi d’une part, et d’autre part renforcée par un réseau professionnel spécialisé de placement : Cap Emploi Ile-de-France.
La complémentarité entre les interventions du Service Public de l’Emploi, l’Agefiph et les autres acteurs de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés s’élabore notamment dans le cadre des Programmes départementaux d’insertion des travailleurs handicapés (PDITH).

Les PDITH, qui tendent de plus en plus à devenir des politiques à part entière, portent en particulier sur l’orientation, la formation, le maintien dans l’emploi, la mobilisation des entreprises. Cette coordination des interventions, assortie d’initiatives fortes dans plusieurs domaines, contribue à lever les obstacles structurels auxquels se heurte l’emploi des personnes handicapées. Elle permet également d’intégrer la prise en compte de ce public dans les politiques de l’emploi locales ou portant sur d’autres publics, et d’initier des collaborations entre les institutions concernées. Le PDITH constitue également un terrain d’expérimentation pour de nouvelles formes de partenariats, et un relais indispensable à toute démarche d’observation et de suivi des actions en faveur de ce public.

Au cœur des dispositifs spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (Cotorep, centres de reclassement professionnel, associations de personnes handicapées, établissements du secteur protégé...), se trouvent les structures Cap Emploi. Spécialisées sur l’accompagnement des personnes handicapées, elles constituent le fer de lance des politiques menées en ce domaine ; elles sont également des interlocutrices privilégiées du Service Public de l’Emploi. Ces structures Cap Emploi participent notamment au Service Personnalisé pour un Nouveau Départ vers l’Emploi, dans le cadre de la convention d’objectifs Etat/Agefiph.

Le fonctionnement des PDITH

En Ile-de-France, chaque PDITH s’organise autour des caractéristiques communes suivantes
• une instance de pilotage, associant DDTEFP, Agefiph, ANPE, DDASS, qui décide des orientations prioritaires et organise le plan d’action,
• une instance de consultation élargie,
• une coordination opérationnelle représentée par un coordinateur ; chaque coordinateur a pour interlocuteur permanent un adjoint du Directeur départemental du Travail et un correspondant départemental de la Délégation régionale Agefiph,
• des axes de travail opérationnels : suivi des parcours, maintien dans l’emploi, plan d’action en direction des entreprises, alternance,
• pour certaines actions spécifiques du PDITH, des opérateurs du domaine du handicap ou de l’insertion

Cap Emploi Ile-de-France : un label commun, des services personnalisés

Développées à partir de la loi de 1975 (EPSR), et des programmes d’intervention de l’Agefiph (OIP), les structures spécialisées sur l’emploi des personnes handicapées sont regroupées depuis l’année dernière sous un label commun : Cap Emploi. Ces 17 structures réparties sur toute l’Ile-de-France proposent une offre de services tant aux personnes handicapées qu’aux entreprises : aide au recrutement… (lire FORUM Handicap n°4). Elles accueillent notamment les personnes orientées par la Cotorep de chaque département, et collaborent étroitement avec les ANPE, dans le cadre de délégations de services.

L’Agefiph (Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées)

Issu de la loi du 10 juillet 1987, l’Agefiph est un organisme qui gère les fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Il a pour mission de favoriser l’emploi et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées en milieu ordinaire. Au service des entreprises et des personnes handicapées, l’Agefiph se trouve au cœur du partenariat qu’elle suscite entre les acteurs économiques, sociaux et associatifs. L’éventail de ses interventions lui permet d’apporter des réponses à toutes les problématiques de l’insertion des personnes handicapées.

Cadre légal

• Loi n° 75-534 du 30 juin 1975 dite loi d’orientation en faveur des personnes handicapées
• Loi n° 87-517 du 10 juillet 1987 en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés
• Loi n° 98-657 du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions
• Convention Etat/Agefiph du 15 février 1994 relative aux EPSR et OIP
• Convention d’objectifs Etat/Agefiph du 9 décembre 1998
• Circulaire de décembre 1998 relative aux PDITH

2000

 

© Handipole - Politiques d'emploi en faveur des personnes handicapées