septembre 2018
puce Accueil  > Insertion et formation  > Dispositifs et formations spécifiques  > Centres de rééducation professionnelle (CRP)

 

 

Centres de rééducation professionnelle (CRP)

Objectifs et contenu

Les centres de rééducation professionnelle (CRP) ont pour mission de faciliter la réinsertion sociale et professionnelle des travailleurs handicapés (soit vers le milieu de travail ordinaire, soit vers le milieu protégé) et de leur assurer une formation qualifiante.

Créés par la loi d’orientation de 1975 et régis par le code du travail, le code de la sécurité sociale et celui de l’action sociale et des familles, ces établissements spécialisés, publics ou privés, appartiennent au secteur médico-social. Ils sont les seuls, au titre de la formation, à être destinés spécifiquement au public handicapé.

La majorité des formations proposées par les CRP débouche sur des diplômes homologués par l’Etat. Il s’agit de formations professionnelles de longue durée (souvent supérieures à un an) qui permettent l’adaptation à un nouveau milieu professionnel grâce à des périodes d’application en entreprise. Un suivi médical, social, psychologique et un accompagnement à l’emploi des stagiaires peuvent être assurés en parallèle.

Les centres de préorientation (parfois intégrés aux CRP) accueillent sur une période de huit à douze semaines les travailleurs handicapés dont l’orientation présente des difficultés particulières ou lorsque la formation envisagée nécessite une phase préliminaire. Les stagiaires peuvent intégrer ensuite le dispositif CRP pour suivre une formation qualifiante ou diplômante.

Publics cibles

Les formations sont accessibles aux personnes de 18 ans et plus qui sont :
- Reconnues " travailleur handicapé " par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) qui siège au sein de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH),
- Orientées vers une formation par la CDAPH.

Les stages en CRP, qu’il s’agisse d’une pré-orientation ou d’une formation, sont rémunérés. Cette rémunération, financée par l’État ou la région, est versée par un organisme de droit public, le CNASEA et est imposable.

Modalités

Pour bénéficier d’un stage de rééducation professionnelle, on peut s’adresser :
- à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ;
- à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance-Maladie) ;
- à la MSA (Mutualité Sociale Agricole) ;
- à Pôle emploi ;
- auprès de la médecine du travail, si vous êtes salarié ;
- auprès d’une assistante sociale ;
- directement auprès d’un centre de rééducation professionnelle

Qui peut vous aider ?

Accueil des MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées) : Coordonnées des MDPH sur le site de la CNSA : www.cnsa.fr

Bases de données des formations dispensées en CRP : www.fagerh.fr, www.ladapt.net

Plus d’informations : Rubrique Etudes > Les études thématiques > Les centres de rééducation professionnelle - CRP (cahier d’études n°2)

© Handipole - Politiques d'emploi en faveur des personnes handicapées